Visitez 23210 biens immobiliers en vidéo.
Visuels visiteonline
rencontres immobilières
rencontres immobilières
rencontres immobilières
prècèdent
suivant
Publicité
Financer un achat dans le neuf

Le rachat de prêt

La tentation est grande en période de baisse des taux d’intérêt, de vouloir renégocier avec sa banque un prêt souscrit à des conditions moins favorables, ou le faire « racheter » par un autre établissement, et bénéficier ainsi d’une baisse des mensualités ou une réduction de la durée restant à courir.

La renégociation ou le rachat de prêt consiste à rembourser un prêt existant et à le remplacer par un nouveau à un taux moins élevé. Cela peut se faire soit auprès du même établissement bancaire, soit auprès d’un autre établissement bancaire.

les conditions d'une renégociation ou d'un rachat bénéficiaire

Quelques conditions se dégagent de l'analyse si l'on veut qu'au final l'opération soit bénéficiaire :
  • la durée restante du prêt en cours doit être supérieure à la durée écoulée car c'est durant les premières années qu'est versée la majorité des intérêts ; après cette période, la différence totale des mensualités n'est (dans la plupart des cas) plus suffisante pour couvrir les pénalités et les frais associés ;
  • le montant du capital restant dû doit être significatif, c'est-à-dire d'au moins 50.000 _,
  • le différentiel entre le taux du crédit actuel et le nouveau taux doit être d'au moins 1 point.

Les frais

Il s'agit en effet d'une opération qui engage potentiellement des frais qui doivent être soigneusement évalués avant de se lancer dans l'aventure :
  • pénalité de remboursement éventuelle du prêt actuel,
  • frais de transfert de garantie (dans le cas d'une hypothèque il faut compter 2% de l'encours restant),
  • frais de dossier pour le nouveau prêt.
Habituellement, les frais de rachat sont ajoutés au capital à refinancer. Le rachat ne donnera donc lieu à aucune dépense en trésorerie. Seule la différence des mensualités intervient dans le calcul du gain financier.

Cet élément n'est cependant pas le seul à prendre en compte : un rachat de prêt peut remettre en cause une relation bancaire pour en ouvrir une autre, en cas de changement de banque, avec des avantages et des inconvénients bien au-delà des seules caractéristiques du nouveau prêt souscrit...
Page réalisée en partenariat avec Universimmo.com
Investir dans le neuf
Publicité
Le choix de votre habitat est une étape décisive dans une vie. VisiteOnLine vous propose une sélection de biens en vidéo, dans votre région. Avec VisiteOnLine , découvrez votre futur logement en vidéo ! L’agent immobilier est chargé de vendre ou de louer des appartements, des maisons, des locaux commerciaux ou industriels. C’est un intermédiaire, dans les transactions immobilières, entre vendeurs et acheteurs, entre locataires et propriétaires. Beaucoup d’agents immobiliers sont également administrateurs de biens. A ce titre, ils sont chargés par les propriétaires de la gestion (loyers, charges, baux) et de toutes les tâches d’entretien des immeubles qui leur sont confiés. Le travail de l’agent immobilier se partage entre l’agence et de nombreux déplacements. Les horaires sont irréguliers. Si vous signez un mandat suite au démarchage d'un agent immobilier, vous disposez de 7 jours après la signature pour vous rétracter. Pour tout type de mandat, au-delà des trois mois, vous pouvez le résilier à tout moment par lettre recommandée avec AR ; la résiliation prendra effet 15 jours après réception du courrier. Vous devriez souscrire une garantie suffisante pour protéger tous vos biens, y compris : les vêtements, meubles, équipement électronique, ordinateurs